Version imprimable

Le voyage de la vie
 
Le plus beau des voyages est celui d’existence
Fait dans la débauche ou avec la décence.
Pour tous il finit mal, s’achevant par la mort.
Voyage aventureux il se termine au port.
 
La vie est succession de très divers voyages.
Le moyen de transport évolue suivant l’âge.
Enfant on se déplace en une trottinette.
Ce tout premier écart loin de maman l’inquiète.
 
Adulte on s’éloigne avec une automobile,
La vitesse nous grise et alors on jubile.
Bien plus jeune on faisait des parcours en vélo.
En arborant en jaune un très joli maillot
 
En fauteuil roulant c’est l’avant-dernier voyage.
Il faut s’y préparer au tout dernier passage
En pensant au mystère, celui de la mort.
Heureux qui peut partir sans avoir de remord.
 
Car si dans le tombeau, ou dans le crématoire,
Pour toujours notre corps achève son histoire,
On ignore comment voyage notre esprit 
Et surtout la contrée où notre âme atterrit.
 
                Pierre Daumas
© Pierre Daumas
 
Précédent