Version imprimable

Rien... juste une lueur

C’était rien...
C’était comme un demi-sommeil
C’était ni le jour ni la nuit
C’était le contraire du soleil
C’était le contraire de la pluie
C’était rien...
C’était le contraire de l’été
C’était l’absence de chaleur
C’était le vide dans les blés
Sans coquelicot ni couleur
C’était rien.....
C’était le contraire de tout
Placé entre deux univers,
C’était peu et c’était beaucoup
C’était tout et son contraire,
C’était l’aube d’un jour sans fin
C’était un jour sans lendemain
C’était rien...
...................................
Et pourtant...En regardant bien
Y’avait une lueur au loin.

François Besnard

© François Besnard
Précédent