Version imprimable

Le Rhône

Chaque jour que nous pouvons,
nous descendons pêcher au Rhône.

On taquine le poisson-chat, la perche-soleil,
l'anguille et le brochet...

L'on fume des gauloises avec les Gitans,
qui campent plus haut sur la rive.
L'on joue au flipper au Bar du Fleuve,

nous sommes les seuls clients de la journée...
L'on s'amuse à cracher le plus loin possible,
c'est notre concours...

Les usines de Feysin, en amont,
déversent leur saleté de produits chimiques,
un matin on retrouve les poissons,

le ventre à l'air, flottant à la surface du fleuve.
L'armée arrive avec des poubelles et des pelles,
ramasser les poisses-cailles morts.

Nous n'avons pas pêché pendant des jours,
les poissons sentaient mauvais.

C'étaient mes châteaux du Rhône...

© Emmanuel Barriol -  Mars 2018.
Précédent