Version imprimable

« L’avenir n’existe qu’au présent » (Louis Scutenaire)

La vie est une danse,
Une valse à trois temps
Qui accroît sa cadence
Sur la suite des ans.

Le premier est mémoire
D’un passé qui grossit
De la soie que la Moire*
À tout moment ourdit.

Le deuxième est flagrance.
Provenant du filier,
Elle passe en silence
Le col du sablier.

Le troisième est l’attente,
Illuminée d’espoir,
De la fibre mutante
Sortant du dévidoir.

Seul est vrai le tissage
D’un futur impensé,
Véritable passage
À la réalité.

Impermanence immense,
Instant d’éternité,
Où l’avenir s’élance
Et devient le passé.

L’éphémère mesure.
Du temps est artefact.
Sans brèche ni fracture,
L’infini reste intact.

© Nadine de Vos - 30 mars 2018

* Dans la mythologie grecque, les Moires (en grec ancien Μοῖραι / Moîrai) sont trois divinités du Destin : Clotho (« la Fileuse »), Lachésis (« la Répartitrice ») et Atropos (« l'Implacable »). Elles deviendront les Parques, dans la mythologie romaine. (Wikipédia)

PrécédentSuivant