Version imprimable

Cosmos

Depuis qu’il est sur terre, faible créature,
l’Homme cherche à percer les secrets de Nature
et, de l’immensité au-dessus de sa tête,
en trouver l’origine est l’objet de sa quête.

Telle Salomé ôtant un à un les sept voiles
dissipant chaque fois un peu plus son mystère,
la profondeur des cieux peu à peu se dévoile
pour nous mener au cœur du noyau de l’affaire.

Or ce noyau lointain toujours se cache encore
tout en nous découvrant des mondes inconnus,
galaxies nébuleuses astres aux confins des nues
conduisant vers toujours plus de célestes corps.

Plus il se livre à nous que le plus se dérobe
à l’œil inquisiteur de nos Grands Télescopes
l’univers insondable aux infinis tréfonds
n’ouvrant continûment que des éthers sans fond

Car derrière un décor un autre alors se dresse
pour nous représenter d’autres rideaux sans cesse
sans que jamais la scène initiale se montre
qui nous révélerait la genèse du monde.

Et l’Homme tourne au tour du géant mouvement
de ce monde éternel qui n’aura pas de fin
essayant de comprendre Qui Pourquoi Comment
jusqu’à ce que sa voix disparaisse au lointain.

Maryse Gévaudan


© Maryse Gévaudan
Précédent